Bébé est arrivé et nous voilà inquiète pour tout ! Comment savoir si votre bébé qui ne s’exprime qu’en pleurant va bien ?
Voici un dossier consacré au suivi des urines et des selles du nourrisson. En effet, il s’agit d’un indicateur essentiel de bonne santé les premières semaines de vie.

Les urines du nourrisson

Pendant la 1ère semaine de sa vie, le bébé se met à uriner de plus en plus souvent : par exemple, il ne mouille qu’une seule couche la première journée, alors qu’il en mouillera au moins 6 quotidiennement à partir du 5ème jour.

Quand un bébé boit assez, son urine est jaune pâle et n’a pas d’odeur. Il peut arriver qu’il y ait des tâches orange dans sa couche.

Assurez-vous qu’il boit souvent et en quantité suffisante. S’il se met à uriner moins que d’habitude et si son urine devient foncée et odorante, c’est qu’il a probablement trop chaud. Baissez un peu la température ambiante (20 °C ou 21 °C) et ne le couvrez pas trop. Prenez sa température. S’il a de la fièvre et si elle dépasse 38 °C, appelez immédiatement le médecin.

Photographie d'un pot et de papier toilettes pour nourrisson
Les selles de votre bébé vont varier en fonction de ce qu’il mange

Les selles du nourrisson

Les selles des premiers jours sont très foncées, vertes ou noires, et elles sont collantes : le bébé est en train d’éliminer les résidus (méconium) qui se sont accumulés dans son intestin pendant qu’il était dans l’utérus. Le lait maternel des premiers jours (le colostrum) facilite le nettoyage de son système digestif. Par la suite, la fréquence et la consistance de ses selles varieront selon son alimentation.

Au cours de la 1ère semaine de sa vie, la couleur de ses selles deviendra progressivement brune, puis jaune. Dès la 2e semaine, il fera entre 1 et 3 grosses selles jaunes par jour. Ne vous inquiétez pas s’il en fait davantage : certains enfants peuvent produire jusqu’à 10 selles par jour au cours des premières semaines de leur vie. Ce nombre peut diminuer dès la 6e semaine, et se stabiliser autour de 1 grosse selle par jour ou par semaine. À partir de ce moment, ne vous inquiétez pas non plus si ses selles sont rares, pourvu qu’elles demeurent molles. Il est toutefois normal que le bébé force et devienne rouge lorsqu’il évacue.

Vous apprendrez rapidement à connaître la consistance, la couleur et la fréquence normale des selles de votre bébé. Contactez le médecin si celles-ci sont rouges ou noires (teintées de sang), ou si elles sont dures et sèches.

La couleur et la consistance des selles d’un bébé varient en fonction de son menu. L’introduction d’un nouvel aliment peut les rendre plus molles pendant quelques jours. Lorsque votre enfant commencera à manger des aliments solides, ne vous inquiétez pas si vous trouvez des débris de légumes ou de fruits dans ses selles : aidez sa digestion en lui donnant des aliments écrasés ou hachés finement.

Si les selles de votre enfant deviennent subitement très liquides, il se peut qu’il ait un dérangement intestinal passager. Cela peut également être dû aux poussées dentaires régulières pendant leurs deux premières années. Alertez votre médecin si cela perdure plusieurs jours et que l’état général de votre bébé semble se dégrader (notamment si les diarrhées sont accompagnées de fièvre).

Bébé allaité :

Si vous allaitez votre bébé, ses selles auront une couleur allant du jaune doré au jaune-vert. Elles seront semi-liquides et sentiront le lait. Elles seront peu irritantes pour sa peau.
Des selles rares sont d’autant moins inquiétantes pour les bébés allaités qui ne vont parfois à la selle qu’une fois par semaine à partir de 6 semaines.


Calendrier indicatif de la Leche League pour un enfant allaité né à terme et en bonne santé :

  • J1-J2 : du méconium, 1 à 2 fois par jour,
  • J3 : des selles mélangées, jaune vert, au moins 2 dans la journée, 
  • à partir de J4 : des selles de couleur jaune d’or ou moutarde, au moins 3 à 4 selles quotidiennes ; les selles sont généralement assez liquides, ou ont la consistance d’œufs brouillés
  • vers 4 à 6 semaines, les selles pourront devenir beaucoup moins fréquentes, mais seront alors abondantes et toujours molles

Si l’enfant émet toujours du méconium ou des selles méconiales à J4-J5, il ne reçoit probablement pas suffisamment de lait. 

*Astuce maman Le OE Baby Club : Notez les premières semaines chaque urine et selle de votre bébé (jour et heure approximative), ainsi lorsque le médecin vous pose la question ou lorsque vous vous demandez s’il faut vous inquiéter, vous aurez tous les éléments comparatifs sous la main. Vous pouvez noter dans un carnet mais il existe également à présent des applications mobiles très simples pour pouvoir enregistrer toutes ces informations. Annaïk, maman de 2 enfants de 18 mois et 3 ans et demi