“C’est tout” dit-elle en pinçant ses lèvres et en l’ignorant en un instant… Vêtue de blanc, son air sophistiqué de la tête aux pieds n’est que le début du jugement qu’elle vous réserve ! Devinette ? Oui, il s’agit bien de notre rédactrice en chef préférée : Miranda Priestly dans Le Diable s’habille en Prada, qui ne cesse de dire “c’est tout” d’un air dédaigneux à sa jeune et innocente assistante Andréa, qu’elle appelle avec insistance Emily ! La question est : et vous ? De quel côté êtes-vous ? Plutôt tyran, victime ou bourreau ?

Le tyran en Prada

Tout comme Miranda Priestly, vous êtes une personne suffisamment sûre d’elle et intelligente. Vous magnez d’une main de maître la langue et ses subtilités. Votre dada ? Régner ! Vous excellez dans l’art de vous manifester, que ce soit de manière diffuse ou directe. Vous pratiquez parfois l’humiliation grâce à votre don pour le sarcasme et votre grande assurance. Vous êtes néanmoins d’une susceptibilité implacable et vous ne manquez pas de rappeler à l’ordre, avec force et efficacité, le “moins que rien” qui a osé s’e n prendre à vous. Votre talon d’Achille ? Votre intimité, qui est la seule chose qui vous rapproche de l’humanité et c’est ce que vous détestez. Alors, si quelqu’un s’en rendait compte… Gare à lui !

Syndrome du Diable s’habille en Prada

La victime di Prada

Il est vrai que dans certains cas, notre position sociale et la hiérarchie nous obligent à emprunter certains rôles. Celui de victime en est un. Bien qu’il ait l’air inconfortable au premier abord, être une victime est davantage considéré comme un acte lâche, qui consisterait à ne pas avoir le courage de remettre les pendules à l’heure sans pour autant tomber dans l’hystérie, de la goutte qui aurait fait déborder le vase. Être une victime c’est : ne jamais sortir de sa zone de confort pour imposer ses idées ou se secouer pour s’améliorer. Bien que très complexe, vous êtes enfermée dans cette position souvent désagréable et humiliante, et la seule personne qui peut vous sortir de là, c’est vous-même !

Le bourreau di Prada

Vous ne jurez que par l’extermination de la concurrence. Vous êtes un tantinet paranoïaque et vous adorez exécuter les ordres de votre supérieur pour assouvir votre soif de méchanceté. Dit comme ça, vous ne paraissez que très peu sympathique, mais en réalité… L’humour est votre accessoire social, celui qui vous permet d’intégrer certaines sphères, mais vous êtes tout de même très élitiste dans votre entourage. Vous adorez voir une personne recevoir la correction qu’elle mérite et surtout lorsque c’est grâce à vous que celle-ci passe un sale quart d’heure ! 😉

Syndrome du Diable s’habille en Prada

Alors de quel côté êtes-vous ? Have a good Day! 😉