« Tous les matins, dans la salle de bains, les déodorants font pschitt. S’asperger les aisselles est un geste, a priori quotidien, pour la majorité d’entre nous. » Le Monde

Les odeurs corporelles peuvent parfois nous gâcher la vie. Heureusement, les cosmétiques existent ! Grâce notamment aux déodorants et aux anti-transpirants, on arrive à les masquer et à les combattre au quotidien. D’ailleurs, savez-vous la différence entre ces 2 produits ? Beaucoup d’entre vous seront étonnés d’apprendre qu’ils ont 2 modes d’action bien différents. Mais, comment choisir alors ?

La mission d’un déodorant est de lutter contre les mauvaises odeurs. Pour cela, il les masque grâce à des agents parfumants qui laissent une bonne odeur sur la peau. Certains déodorants, à base d’alcool notamment, empêchent la formation des odeurs grâce à une action anti-bactérienne.

L’anti-transpirant va quant à lui agir sur la transpiration. Il va la réguler en empêchant la sueur de s’évacuer des pores de la peau et limiter l’odeur qu’elle produit. Il a donc une action anti-humidité. Comment est-ce possible ? C’est grâce aux fameux sels d’aluminium qui vont former comme un bouchon au niveau des pores de la peau et les obstruer temporairement.

Vous avez déjà dû apercevoir sur certains déodorants la mention « sans sels d’aluminium ». Vous aurez compris que par définition, on ne trouvera jamais de sels d’aluminium dans un déodorant mais uniquement dans les anti-transpirants.

Les déodorants et les anti-transpirants peuvent se présenter sous différentes formes : en aérosol donc en spray, stick, roll-on, crème… La galénique ne détermine pas la fonction du produit. Vous pouvez donc choisir la texture selon vos préférences !

Maintenant que vous savez tout, vous allez pouvoir choisir en toute connaissance de cause dans les rayons.

2 derniers petits conseils : il est préférable d’appliquer le produit sur des aisselles propres et sèches. Evitez également l’application juste après l’épilation ou le rasage.