Maintenant que tu as pu déterminer ton profil pour bien choisir sa méthode d’épilation, passons en revue les différentes méthodes et alternatives dépilatoires, par catégorie. Fais-tu bien la différence entre « épilation » et « dépilation » ? Si certaines ont encore des doutes, faisons un petit tour d’horizon pour vous aider à y voir plus clair

Qu’est-ce qu’un poil ?

Egalement appelé « follicule pileux », le poil est une production filiforme de l’épiderme enracinée à environ 4 mm sous la peau.

Et l’épilation alors ?

L’épilation est une pratique qui a pour objectif d’extraire les poils en arrachant le bulbe pileux.  C’est une des méthodes les plus connues car très efficace et durable, le poil étant arraché dans son intégralité. Elle peut se pratiquer en institut ou à la maison pour les plus courageuses.

Elle peut s’effectuer via trois possibilités :

  • La cire chaude traditionnelle :

Avantage : elle est efficace et permet d’extraire une zone complète en une seule fois. Pour l’utilisation, elle s’applique dans le sens du poil et s’arrache dans le sens inverse.

Inconvénient : nécessite une repousse suffisamment longue pour réitérer l’opération. A éviter pour les personnes sujettes aux varices et problèmes circulatoires.

  • Les bandes dépilatoires froides

Avantage : elles sont pratiques, rapides et peuvent s’utiliser n’importe où, n’importe quand. Elles sont sans risque pour la circulation sanguine.

Inconvénient : un peu moins efficace sur les poils courts. Il faudra donc s’armer de patience et attendre une plus grande repousse.

  • L’épilateur électrique

Avantage : la repousse est encore plus lente que pour les deux options précédentes et le poil repousse plus finement. L’épilateur est également un produit durable, pratique et rapide.

Inconvénient : les épilateurs sont davantage douloureux et bruyants, et il y a un risque de poils incarnés ou cassés plus important.

  • L’épilation définitive

Avantage : très efficace, et la longévité : on achète notre tranquillité à vie et on ne s’embarrasse plus des imprévus. Elle peut se faire au laser ou à la lumière pulsée.

Inconvénient : le prix, souvent excessif. Il faut également veiller à choisir le bon centre ou dermatologue afin d’être sûrs que cette technique n’altère pas notre peau.

 

La dépilation, pour les douillettes

La dépilation est une pratique qui consiste à couper les poils ou les détruire, sans arracher le bulbe. Le rasoir et les crèmes dépilatoires font partie de cette catégorie.

Rasoirs et crèmes dépilatoires, pour une épilation sans douleur

Si on est un peu sensible à la douleur, mieux vaut utiliser une crème dépilatoire ou un rasoir électrique, suivant sa préférence :

  • Le rasoir :

Avantage : c’est une technique efficace, rapide et peu coûteuse : il existe soit des rasoirs manuels ou électriques. Permet d’éliminer les poils rapidement, n’importe où et n’importe quand.

Inconvénient : éphémère comparé aux épilations, il faut réitérer tous les deux jours, voire tous les jours si l’on veut une peau bien lisse. Le risque est d’irriter la peau si on le fait trop souvent.

  • La crème dépilatoire :

Avantage : elles sont peu coûteuses, simples d’utilisation et sans douleur. La repousse est également moins drue qu’avec un rasoir. Pour l’utilisation, respecter le temps de pose indiqué.

Inconvénient : l’odeur parfois particulière et l’aspect chimique du produit qui ne convient pas toujours aux peaux allergènes.

 

J’espère que ces conseils t’auront aidée à mieux cerner tes préférences en termes d’épilation ou de dépilation, et que tu vas aisément trouver les habitudes qui te conviennent le mieux. Pour une épilation… « au poil » !