Source de bien-être et de relaxation, masser régulièrement Bébé offre de nombreux bienfaits : il se sentira non seulement d’avantage détendu, et donc plus calme et à l’écoute ; mais cela permettra également de développer une relation privilégiée avec lui en tant que parent.

Quels sont les bienfaits du massage pour bébé ?

Nous pourrions les classer en trois catégories :

  • Relaxation : Les massages leur permettront de retrouver un certain équilibre, d’être plus détendus et plus calmes. Ils apprendront plus facilement à se détendre et s’en suivra alors un meilleur sommeil. Les enfants qui se font masser seraient moins stressés.
  • Soulagement : Cette technique contribue également à une meilleure digestion du bébé et soulagerait les maux de ventre. Ils peuvent soulager également les douleurs liées à la croissance et les coliques par exemple.
    Par ailleurs, ils stimulent la circulation sanguine, ce qui permet de maintenir son corps à bonne température.
  • Attachement : Ils permettent de développer un lien affectif avec lui, le contact physique stimulant la production d’ocytocine.

Par ailleurs, à cet âge, il faut être très attentif et à l’écoute : n’ayant pas encore l’usage de la parole, ils communiquent avec nous par des signaux non-verbaux que l’on doit apprendre à déceler. Par conséquent, cela favorise la communication avec lui.

Voyons maintenant comment masser bébé plus concrètement et quelles sont les techniques à adopter selon chaque zone du corps.

Masser, oui mais comment ?

Évitez de masser bébé juste avant ou après un repas ou encore lorsqu’il est fatigué. Préférez un moment où il est reposé et réceptif.

Installez-vous confortablement, étalez une serviette de toilette devant vous : vous pouvez commencer le massage à l’aide d’une huile ou d’une crème adaptée.

Assurez-vous que la pièce soit assez chaude pour votre bébé n’ait pas froid, et couvrez les parties de son corps au fur et à mesure du massage avec une petite couverture.

Assurez-vous de ne pas porter de bagues ou bracelets pour ne pas le blesser.

Voici donc les étapes à respecter pour pratiquer un massage bébé correctement, et en douceur :

1. Les jambes

On commence généralement le massage de bébé par les jambes, étant une des parties les moins sensibles du corps.

Enroulez votre main en haut de la cuisse de votre enfant et faites glisser jusqu’à la cheville, une main après l’autre, en pressant légèrement. Commencez par une jambe puis l’autre, et répétez le mouvement.

2. Les pieds

Faites pivoter chaque pied tout doucement vers la droite puis vers la gauche plusieurs fois. Puis, caressez le dessus du pied de la cheville jusqu’aux orteils.

Massez ensuite la voute plantaire en effectuant des cercles dans le sens d’une aiguille d’une montre.

Pour terminer, massez ensuite chacun des orteils, en tirant légèrement dessus. Répétez sur chacun des pieds.

3. Les bras

De la même manière que sur les jambes, faites glisser vos mains en effectuant une légère pression depuis son épaule jusqu’au poignet. Faites ensuite pivoter doucement son poignet à droite puis à gauche. Répétez sur chaque bras.

Massez les mains en effectuant des petits cercles sur les paumes avec votre pouce.

Finissez ensuite de la même manière que pour les orteils en tirant doucement sur chacun des doigts, du haut du doigt en descendant jusqu’à l’ongle.

4. La poitrine

Du centre vers l’extérieur : placez vos deux paumes de mains sur sa poitrine, puis écartez-les progressivement. Répétez plusieurs fois.

De haut en bas : placez une main juste en-dessous du cou et descendez jusqu’en bas du ventre, plusieurs fois.

5. Le dos

Posez maintenant votre bébé sur le ventre et faites de petits cercles de chaque côté de sa colonne vertébrale ; utilisez donc vos deux mains. Descendez du haut du dos jusqu’aux lombaires.

Certains bébés sont plus sensibles que d’autres aux massages et y réagissent plus ou moins bien. Si votre enfant se met à pleurer, essayez de le calmer en lui parlant doucement ou en lui chantant une chanson. S’il continue, n’insistez pas et réessayez une ou deux semaines plus tard. Quoiqu’il arrive, soyez à l’écoute de votre enfant et de ses réactions vis-à-vis de certaines gestuelles, et adaptez-vous. Insistez sur les zones qui semblent lui convenir, et abrégez celles qui semblent l’incommoder. Le massage doit rester un moment agréable pour lui et d’un bien-être absolu !

Et vous, pratiquez-vous déjà le massage sur votre bébé ? Comment réagit-il ?

Gwendoline