Tout le monde vante les mérites des produits bio. C’est tendance, c’est bon pour la planète et pour le corps. Aujourd’hui, le bio s’impose comme le label à adopter au quotidien. C’est encore plus vrai pour les produits cosmétiques bio et nous, au Beauty Club, ça nous plaît bien. Mais en fin de compte, qu’est-ce qui est biologique dans une crème de jour bio ? On vous dit tout, pour que vous n’ignoriez plus rien sur la composition de vos cosmétiques bio préférés. 

Les différences entre cosmétiques bio et traditionnels

  • Les produits bio : Ils sont faits avec des ingrédients naturels, dont la majorité sont issus de l’agriculture biologique. Non testés sur les animaux, ils respectent l’environnement, mettent l’accent sur les huiles essentielles et végétales, sur les beurres et les cires naturels.Les produits bio n’utilisent pas d’ingrédients chimiques et sont contrôlés, labellisés et certifiés par des organismes publics, comme Biocert en Algérie, ou Cosmebio et Ecocert en France. Mais il existe beaucoup de labels différents qui varient en fonction des exigences, mais aussi des pays. A chacun son label en quelque sorte. Dans tous les cas, les petits logos sur vos boîtes de cosmétiques vous garantissent un produit tracé de A à Z et soumis à des exigences environnementales strictes.

bio

 

Ana, qui s’y connaît en labels, nous fait faire le tour des logos que l’on peut trouver à l’arrière de nos produits de beauté et qu’il vaut mieux connaître pour faire le bon choix.

  • Côté produits conventionnels, c’est plus permissif, car il n’y a pas de liste noire d’ingrédients, comme dans le bio. Les principes actifs des cosmétiques non-bio sont souvent d’origine chimique, et ils peuvent être composés de produits issus de la pétrochimie. Ils utilisent essentiellement des produits de synthèse (comme par exemple dans les parfums) et sont soumis à beaucoup moins de sélection que les produits bio.

parfums

Zoom sur les critères pour être un produit biologique 

  • Aucun dérivé du pétrole ne doit être utilisé. Exit paraben, silicone et parfums de synthèse. Les conservateurs dans le bio sont le plus souvent à base d’alcool, ce qui leur donne une durée de vie moins longue que pour les cosmétiques traditionnels. Le bio autorise cependant 5% maximum de produits de synthèse, mais ils doivent impérativement faire partie de la liste des produits autorisés.
  • La culture des ingrédients doit être faite sans engrais chimiques, sans désherbant, ni OGM, ni pesticides. Le bio utilise des engrais verts, des semences bio et doit travailler la terre et l’ingrédient dans le respect de la nature et de l’environnement et selon les recommandations de l’agriculture biologique.

culture champs

  • Si l’on se réfère par exemple aux organismes de certification les plus connus, un cosmétique BIO doit respecter les conditions suivantes :

Au minimum 95% d’ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle.
Au minimum 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique.
Au minimum 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.

  • Les produits bio ne sont pas testés sur les animaux. C’est l’un des principes du bio que de respecter la vie animale, comme l’environnement. Le bio s’engage aussi à ne pas utiliser d’ingrédients qui pourraient nuire à la vie animale. Pour être sûr que votre soin de visage n’est pas testé sur les animaux, des logos du type « Cruelty free » ou « Not tested on animals » sont souvent apposé sur le packaging de votre produit de beauté.

 

non testé sur les animaux

 

  • Le produit fini doit être écologique, c’est-à-dire respectueux de la nature et de l’environnement. Les formules doivent être non polluantes et le packaging du produit de beauté doit être recyclable ou biodégradable.
  • L’entreprise qui fabrique le produit doit avoir une charte écologique et éthique. Une entreprise propre donc, qui gère bien l’énergie utilisée pour fonctionner, qui ne rejette aucun polluant et qui privilégie le commerce équitable. N’oubliez pas que beaucoup de produits cosmétiques viennent d’Afrique ou d’Asie.

 

orange

Zoom sur les ingrédients bio et pas bio

Est bio : 

Tous les ingrédients peuvent être bio, du moment qu’ils sont cultivés sans aucun produit chimique de quelque nature que ce soit. Si vos oranges poussent dans votre jardin avec de l’engrais vert et de l’eau de pluie, alors elles sont bio.

En détail et en images, La Quotidienne vous explique ce qu’il y a en plus – ou en moins – dans les « cosmétiques bio » 

N’est pas bio : 

L’eau n’est pas bio. On en trouve beaucoup dans les produits cosmétiques, mais elle est prélevée dans la nature. On espère juste que c’est de la nature bien propre et pas polluée. Bien souvent, les cosmétiques bio remplacent l’eau par de l’hydrolat de fleur pour être encore plus naturels. C’est plus glam que l’eau.

Les minéraux ne sont pas bio. On pense bien entendu à l’argile, produit incontournable de la beauté. Comme l’eau, l’argile ou les minéraux contenus dans les cosmétiques bio sont prélevés dans la nature. 

différentes cosmétiques

Les cosmétiques bio sont-ils vraiment bon pour la peau ? 

On reproche souvent au bio d’avoir des résultats moins spectaculaires que les produits de beauté traditionnels. Mais la vérité, c’est plutôt que les principes actifs du bio sont plus lents à agir. Avec le bio, comme avec la nature il faut de la patience ! Et l’efficacité est au rendez vous avec un peu de persévérance et de régularité.

Autre petit inconvénient du bio pour certaines Beautystas, c’est que les conservateurs à base d’alcool peuvent finir par irriter l’épiderme et provoquer des rougeurs. Mais si vous supportez bien, alors l’univers du bio s’ouvre à vous !

Mais l’un dans l’autre, le bio reste quand même un bon choix pour votre peau, pour votre organisme et pour la planète. Avouez qu’on préfèrera toujours appliquer une crème, un masque ou un soin, en sachant que le produit ne contient pas de substances chimiques et dangereuses. 

Si vous hésitez encore à passer au bio et que vous voulez des détails supplémentaires sur le sujet, je vous laisse lire cet article que je vous ai posté il y a quelques semaines : « Cosmétiques bio : pour ou contre ? ». Ça vous aidera peut-être à faire votre choix.

Portez-vous mieux !

Caroline